BONHEUR Jules Isidore (1827-1901) d'après...

Lot 169
Aller au lot
8 000 - 12 000 EUR

BONHEUR Jules Isidore (1827-1901) d'après...

BONHEUR Jules Isidore (1827-1901)
d'après
L'accolade
Bronze à patine dorée reposant sur une
terrasse ovale.
Signé "Isidore Bonheur" sur la terrasse et
marqué "Hors Concours" sous la signature
Dimensions au socle : Haut. : 68 cm - Larg. :
82,5 - Prof. : 35 cm.
Largeur au plus de la sculpture : 95 cm.
72 x 95 cm
Note : Isidore Jules Bonheur naît à Bordeaux en
1827, il est le troisième enfant du peintre Raymond
Bonheur. Sa famille est composée d'artistes, sa
soeur aînée Rosa sera la plus connue mais son frère
Auguste et sa soeur Juliette sont également peintres.
Isidore entre à l'Académie en 1849. Formé à la
peinture par son père et sa soeur, il abandonne
pourtant la discipline pour se consacrer à la
sculpture animalière et présente en 1848 au Salon un
Cavalier africain attaqué par une lionne.
C'est le début d'un succès puisqu'il obtient par la
suite plusieurs médailles, dont une médaille d'or à
l'Exposition Universelle de 1889 à Paris.
"M Isidore Bonheur pouvait animer ses oeuvres
de bronze et de marbre de la vie que les autres
artistes de son nom savent si bien répandre sur leurs
magnifiques toiles. [...] "La nature prise sur le fait"
est un lieu commun bien usé, mais je ne vois pas de
terme qui rende mieux la vive impression qu'excite en
moi la contemplation de ces beaux groupes".
Maurice Aubert, Souvenirs sur Salon de 1859
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue