Porcelaine de Vincennes et Sèvres

Vincennes, Sèvres, Manufactures royales de porcelaine au XVIIIème siècle

 
Les productions de la manufacture de Sèvres sont, au XVIIIème siècle, un morceau de l’histoire de France et l’aboutissement de longue recherche. Manufacture royale, c’est ici qu’apparaissent les premières porcelaines à pâte dure française. Particulièrement collectionnées, les plus belles pièces sont rares sur le marché des ventes aux enchères publiques

Avant de s’installer à Sèvres et de devenir une manufacture royale, la fabrique s’était établie à Vincennes « dans la cour de la surintendance des bâtiments dudit château, qui servaient autrefois de cuisine pour la bouche » vers 1740. C’est véritablement 1745 que la manufacture connait ses premières lettres de noblesses sous l’égide de Machault qui a l’astucieuse idée d’employer l’orfèvre Duplessis à adapter certaines formes à la porcelaine. 
A ses débuts, la manufacture de Vincennes s’applique à rivaliser avec la porcelaine de Saxe, bien que ne produisant qu’une pâte tendre. La production s’inspire beaucoup des paysages « façon Saxe », des peintures de Watteau et de Boucher mais également des scènes orientales. La fabrication se démarque par sa spécialité : les fonds colorés.

En 1756, la manufacture est transférée à Sèvres. Son succès est alors dû à la production des pièces à fond bleu lapis ou bleu céleste marbré d’or. Les services de table prestigieux dont celui de Louis XVI à fond bleu roi, ou le service Rohan pour Catherine II, les vases Duplessis, Parceval, les urnes Pompadour et les biscuits ornent les cheminées, les tables et les vitrines. 
Arrivée à Sèvre, la manufacture devient « manufacture royale de porcelaine ». En 1759, Louis XV en devient entièrement propriétaire, sûrement sous l’influence de Madame de Pompadour. 
En 1768, on découvre enfin du kaolin, nécessaire à la fabrication de porcelaine dure, en France. Dès 1770, Sèvres commercialise ses premières pièces. 

Duplessis développe alors des montures de bronze pour les porcelaines. A sa mort en 1783, c’est le talentueux Thomire qui lui succède. De cette collaboration entre la manufacture et le bronzier, on retient la pendule aux vestales portant sur un brancard l'autel du feu sacré livrée en 1788 pour la salle de bain de Marie-Antoinette aux Tuileries

Les coopérations avec la manufacture de Sèvres se multiplient, c’est le cas avec Poirier, marchand mercier qui commande des plaques de porcelaine pour orner ses meubles. On retrouve ces plaques sur des meubles comme la commode de Carlin pour Madame du Barry ou l’extraordinaire commode de BVRB
 
Encore active à ce jour, les productions de la manufacture de Sèvres plus tardive feront l’objet d’un autre article.
En attendant, venez découvrir la porcelaine de Sèvres dans nos ventes aux enchères. 
 
 
Pour en savoir plus : 
Sèvres, cité de la céramique : Manufactures sèvres
Vincennes : Le temps des manufactures

 
Trier par années 2020 - 2019 - 2018 - 2017 - 2016 - 2015 - 2014 - 2013 - 2012 -
août 2020
L'univers de SALVIATI : alliance du verre et du design

L'univers de SALVIATI : alliance du verre et du design

jeudi 27 août 2020 à 14h00
Bordeaux, 86, cours Victor-Hugo 33000 Bordeaux
Bric & Broc by Vasari Auction

Bric & Broc by Vasari Auction

samedi 08 août 2020 à 14h00
Bordeaux, 86, cours Victor-Hugo 33000 Bordeaux
juillet 2020
Art & Décoration XXXVII by Vasari Auction

Art & Décoration XXXVII by Vasari Auction

samedi 04 juillet 2020 à 14h00
www.vasari-auction.com
avril 2020
[VENTE MAINTENUE]- Bric & Broc by Vasari Auction

[VENTE MAINTENUE]- Bric & Broc by Vasari Auction

samedi 25 avril 2020 à 14h00
Bordeaux, 86, cours Victor-Hugo 33000 Bordeaux

Quelques résultats de vente